Prudence – sensibilisation à la vitesse – An 2

La Ville a à cœur la sécurité des piétons, des cyclistes et des automobilistes. Elle encourage les citoyens au respect des limites de vitesse pour assurer la sécurité de tous.   L’image de la campagne, la petite Prudence, nous rappelle d’être prudent sur la route. Elle peut être une fille, une nièce, une voisine.

Faits saillants:

Chaque année, la Ville de Gatineau met en place un certain nombre de mesures de modération de la circulation. Cela, dans le but d’augmenter la sécurité des citoyens dans les zones problématiques.

  • À ce jour, plus de 500 balises flexibles de ralentissement ont été installées depuis 2014.
  • En accompagnement de certaines balises, plus de 850 bollards latéraux ont été installés depuis 2014.
  • Rappel: la Ville met à la disposition des citoyens des trousses d’affiches de sensibilisation locale à la vitesse. Cette initiative permet d’encourager une participation citoyenne dans les quartiers ciblés afin de faire preuve de prudence.
  • Des autocollants électrostatiques pour voiture ont été mis à la disposition des citoyens. Tous sont invités à s’en procurer et à l’apposer à l’arrière ou sur le côté de leur voiture. Les autocollants sont disponibles gratuitement dans différents édifices municipaux, tels que: centres de service, postes de police, bibliothèques, centres aquatiques, centres de plein air.
  • Rappelons que si vous constatez un problème de vitesse sur une rue, vous pouvez contacter le 311 et remplir une demande à cet effet.

Statistiques

  • En 2017, 619 appels reliés à la vitesse ont été enregistrés au 311.
  • En 2017, 19 577 constats d’infraction reliés à la vitesse ont été émis.
  • En 2018, 681 appels reliés à la vitesse ont été enregistrés au 311*.
  • En 2018, 18450 (-1127 par rapport à 2017) constats d’infraction reliés à la vitesse ont été émis
  • Malgré l’amélioration du bilan routier, on compte plus de 474 accidents impliquant des piétons depuis 2014 à Gatineau.
  • Saviez-vous que:
    • En milieu urbain, le risque d’être impliqué dans un accident double chaque 5 km/h au-dessus de la limite.
    • Une baisse de 1 km/h de la vitesse moyenne pratiquée provoque une réduction de 3% des accidents mortels.
    • La probabilité de décès d’un piéton heurté par un automobilise est de 70% à 50 Km/h. Les risque baissent à 25% si l’automobiliste roule à 40 km/h.
    • Sur une distance de 10 kilomètres, rouler à 70 km/h dans une zone de 50 Km/h vous fera gagner à peine 4 minutes.
    • Si chaque conducteur réduisait sa vitesse m9ooyenne de 5 km/h, cela diminuerait de 15% le nombre de décès sur els routes chaque année.
  • Type de requêtes – surveillance policière, vitesse/ demande de surveillance, vitesse excessive, zone scolaire.

Contexte:

Chaque année, trois services travaillent de concert pour maximiser les impacts dans le cadre de leur rôle respectif afin de sensibiliser et informer la population à propos de la vitesse: le Service des infrastructures (mesures de modération de la circulation), le Service de police (mesures coercitives, information, prévention et sensibilisation) et le Service des communications (information et sensibilisation).

Même si la cause de la majorité des accidents/accrochages sur la route est la distraction au volant, il est important de noter que la vitesse demeure le sujet de la majorité des plaintes des citoyens. À l’instar des années précédentes, en 2018, la vitesse au volant demeure la principale infraction: 18 450 constats ont émis, ce qui représente 31% des constats totaux.

Dans un sondage Léger, le risque pour la vie d’autrui a été identifié comme principale raison de lever le pied. On sensibilise donc les gens en les amenant à faire preuve de prudence lors de leurs déplacements.

Les citoyens sont exposés à des messages de sensibilisation à la vitesse à travers une campagne de sensibilisation à la vitesse qui met de l’avant l’image d’une petite fillette âgée de 7 ans qui se prénomme Prudence. Elle représente un enfant, une petite-fille, une nièce, une voisine, une amie. En pensant à Prudence, on agit de façon sécuritaire au volant! Prudence sera de nouveau à l’avant-plan des outils visuels, à la radio ainsi que dans une vidéo plus tard en 2019.

.

Inauguration du sentier de marche Emmanuel Despax à l’École Saint-Jean-Bosco

Le 28 mai 2019, en compagnie de Mme Maryse Gaudreault, députée de Hull, M. Jocelyn Blondin, conseiller de la Ville de Gatineau, a inauguré le sentier de marche Emmanuel Despax qui fait le tour de l’école Saint-Jean-Bosco. Une oeuvre d’art en forme de violon a également été conçue en mémoire de M. Despax. Merci aux parents, aux bénévoles, aux membres du personnel, à la directrice et aux enfants pour ce bel hommage réservé à un très bon enseignant de musique qui nous a quittés trop jeune.

APPEL À LA SOLIDARITÉ : LA VILLE DE GATINEAU A BESOIN DE VOUS LES 1er ET 2 JUIN PROCHAINS POUR UNE GRANDE CORVÉE DE SOLIDARITÉ.

À Gatineau, on se tient! Plus de 2 000 sinistrés ont été touchés par la crue printanière et, depuis le début, les Gatinoises et Gatinois sont solidaires et présents. Maintenant que les niveaux d’eau descendent graduellement, l’heure est à la récupération des sacs de sable. Une tâche de taille nous attend! Rappelons que près de 890 000 sacs de sable ont été distribués, soit trois fois plus qu’en 2017. Gatineau lance un appel aux citoyens et aux entrepreneurs pour venir prêter main-forte, à titre bénévole, à la grande corvée de solidarité qui aura lieu les 1er et 2 juin prochains. Pour en savoir plus, suivre ce lien: solidarité