Une tique, ça pique

Le Service de l’environnement a été informé cet été qu’une tique infectée par la maladie de Lyme a été trouvée dans le parc du Lac-Beauchamp en 2019.

Une campagne de sensibilisation commence donc cette semaine afin d’informer la population à la présence de tiques et l’inciter à se protéger contre les piqûres. En plus de publicité sur le Web et les médias sociaux, des affiches ont été posées au pavillon Hélène-Larochelle et dans d’autres édifices municipaux. Des panneaux d’information seront également posés prochainement au parc du Lac-Beauchamp et dans d’autres parcs municipaux où se trouvent les tiques.

Il est à noter que la Direction de santé publique effectue également des actions de communication à ce sujet.

Twitter

Une faible portion de tiques présentes sur le territoire de #Gatineau peut être porteuse de la bactérie qui provoque la maladie de Lyme. Protégez-vous! gatineau.ca/tiques

Facebook

Le saviez-vous? Une faible portion de tiques présentes sur le territoire gatinois peut être porteuse de la bactérie qui provoque la maladie de Lyme. Il est donc important de se protéger et de savoir quoi faire en cas de piqûres.

❗ Soyez vigilants lorsque vous pratiquez des activités en forêt ou dans les boisés, qui constituent l’habitat privilégié de la tique à pattes noires. On la retrouve aussi dans les herbes hautes et les amas de feuilles mortes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *