Transport par autobus: « Il nous faut absolument une ligne directe entre Gatineau et Montréal » demande le maire de Gatineau

Gatineau, 18 août 2021 : en mai dernier, l’entreprise Greyhound, société de transport en autobus, annonçait qu’elle mettait fin à ses services interurbains partout au Canada. Depuis cette annonce, Greyhound a officiellement déposé une demande d’abandon de services à la Commission des transports du Québec (CTQ). Cette dernière a octroyé à un transporteur un permis spécial lui permettant d’opérer pendant une année mais du côté de l’Ontario seulement.

Des sociétés de transports effectuent présentement des démarches auprès de la Commission des transports du Québec pour offrir une desserte de transport interurbain entre Gatineau et Montréal et le maire de Gatineau a écrit aux entreprises concernés pour souligner l’importance d’établir un lien direct.

« J’aimerais insister fortement sur le fait que ces démarches doivent absolument être l’occasion de corriger une aberration dans la desserte actuelle entre Montréal, la métropole québécoise, et Gatineau, la quatrième ville en importance au Québec : il est plus que temps de mettre en place un lien direct entre Montréal et Gatineau, donc, sans faire le long détour par Ottawa et son centre-ville. Pour quelqu’un qui habite aux extrémités de la ville et même dans l’ancien Gatineau, un déplacement vers Montréal par Greyhound pouvait exiger un strict minimum de 3h30 de déplacement et pouvait dépasser largement les 4h. C’est injustifiable. Des villes beaucoup plus petites que Montréal et Gatineau ont accès à des services d’autobus plus adéquats. » a déclaré le maire de Gatineau.

En 50 ans, la population gatinoise a connu une croissance importante qui est appelée à se poursuivre : d’ici 2041. La ville devrait connaître la deuxième plus forte croissance démographique au Québec, alors que la population de la région métropolitaine de recensement devrait passer de 350 000 à 399 0000 habitants. Au fil des dernières décennies, Gatineau s’est détachée de son statut de banlieue d’Ottawa pour devenir dans les faits la métropole de l’Outaouais et de l’ouest du Québec. De plus, Gatineau est une ville universitaire ainsi qu’une ville d’immigration, deux clientèles qui ont moins accès à une voiture, donc besoin d’un bon service de transport en commun.

M. Pedneaud-Jobin précise aussi que « Je suis convaincu qu’un lien direct entre Gatineau, Laval et Montréal serait non seulement rentable mais également nécessaire si nous voulons éviter des déplacements inutiles, réduire notre dépendance à l’automobile, favoriser les échanges entre trois des quatre grandes villes du Québec et, plus simplement encore, offrir aux Gatinois le service de transport en commun qu’ils méritent. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.